dimanche 13 janvier 2019

3876

Je m’étais levé tard et, après m’être restauré d’un café, de deux tartines et d’un yaourt au miel, j’étais sorti, ayant quelques courses à faire.


Le ciel était clair, le froid point trop vif et je décidai de marcher jusqu’au canal. Je longeai celui-ci un moment, laissant courir mes pensées devant moi. La marche m’avait ouvert l’appétit et, quand il fut midi, je commandai une assiette de charcuterie et de fromage et un quart de vin dans une espèce de gargote fréquentée par des mariniers et des pêcheurs, sur le quai.


Puis je repartis en direction de la ville. Là, je vaquai aux quelques courses que je m’étais promis d’effectuer – des ampoules, des lames de rasoir et une boîte de cartouches. J’achetai aussi un journal que je parcourus dans un café. Le soir tombait et je rentrai enfin chez moi, très impatient d’écrire le récit de ma journée dans mon journal intime.