lundi 26 novembre 2018

3828

L’enfant perce trois trous dans le couvercle de la boîte ou du bocal où il tient enfermé le petit animal, c’est une attention délicate, un soin attendrissant, de la prévenance, de la sollicitude, le souci admirable de son bien-être, de son confort – c’est pour lui permettre de respirer.


Quel couple formidable ! Ils partagent tout. Chacun sa chaussure, chacun son gant.


Un petit vent espiègle fit voler sa jupe, qu’elle rabattit vivement sur ses cuisses. Alors ce petit vent espiègle qui était en réalité un gros vent pervers la souleva de terre, exposant ses dessous à la vue de tous.


[Le quotidien en ligne AOC publie Ohé Pimoe,  récit-poème d’amour et d’assonances (même chose)]