dimanche 25 novembre 2018

3827

La pensée est parfois comme une lumière trop faible pour nous permettre de lire, juste assez forte pour nous empêcher de dormir.


la sole
épouse
le sol


Vous rendez-vous compte, nous sommes seulement fin novembre et je ne me souviens déjà plus du moment où j’ai vu une nectarine pour la dernière fois.