lundi 12 novembre 2018

3814

Elle a rencontré quelqu’un, murmure-t-on. Mais pourquoi ces sourires émus ? Un type est en train de tresser une corde, de graisser des menottes, d’affûter ses couteaux, de doser ses poisons, il n’y a vraiment pas là matière à se réjouir !


Insomnies. J’ai payé mon réveil à ne rien faire.


Végétarien, mon ami, c’est toutefois avec des ruses de loup ou de chasseur que tu t’approches du lapin pour lui piquer sa carotte.



[On est d'ores et déjà invité à risquer un œil et quatre petites pattes torves sur les premières pages de L’Explosion de la tortue, qui paraîtra aux éditions de Minuit début janvier, ainsi que l’édition de poche de Ronce-Rose]