vendredi 2 novembre 2018

3804

On se représente souvent le fou coiffé d’un entonnoir. Ne serait-il pas plus sensé, pourtant, de retourner celui-ci comme il le fait et d’introduire quelques grains, quelques gouttes de lait ou de vin dans le petit orifice de son embout pour en recueillir des litres et des litres par sa généreuse ouverture ?


C’est un souffleur de verre cracheur de feu qui, un jour de grande expiration, a inventé l’ampoule.


Le stylo qui choit se plante, mais la gomme rebondit. Il est bien que ce soit la balle qui corrige le couteau.