vendredi 14 septembre 2018

3755

Tout de même, après un bref instant de surprise lorsqu’il la voit, l’homme admet assez facilement qu’il y ait une autruche dans son salon, puisqu’il entreprend de l’en faire sortir. Et pourtant, une autruche dans son salon !


Suzie, boudeuse, à laquelle ma blague arrache un rire malgré elle et qui s’en veut aussitôt d’avoir craqué : – Non mais là, je rigole de rage !


L’onaniste se lasse un jour de son histoire de cul. Ah, s’il rencontrait l’amour-propre, il serait le plus heureux des hommes !