mercredi 8 août 2018

3724

De petites danseuses en costume traditionnel sautillent au son du bouzouki. C’est la fête de la Transfiguration de Kourounochori et c’est charmant, mais le serveur de la taverne (Ice, please !) qui traverse leur farandole en portant à bout de bras ses assiettes d’agneau bouilli et de brochettes improvise ses pas avec plus de prestesse encore et, quant au pope en soutane noire, ventru et barbu comme l’exige aussi le plus strict folklore, il fout subitement tout en l’air – la miraculeuse métamorphose du Christ et le festif rituel villageois – en ventousant à son oreille un portable rose.


Il y a deux jours, j’ai nagé (Ice, please !) avec une tortue ; hier, c’était avec une sole. À chaque fois, j’adoptai par mimétisme – foudroyante et instinctive adaptation de mon corps en totale symbiose – le mode natatoire de la créature rencontrée (pas vu de poulpe encore).


– Garçon, please ! De la glace encore pour la cheville de ma fille !


Aucun commentaire: