lundi 11 juin 2018

3677

Je suis affligé d’une forme de vertige particulièrement vicieuse, appelée vertige horizontal. C’est le vide, non sous moi, mais autour de moi qui me fait vaciller. Et je dois résister de toutes mes forces à la tentation de me mettre à courir droit devant, jusqu'au fond, pour en finir.


Nous sommes bien des animaux nous aussi, mus par nos instincts. La conscience qui fait, dit-on, notre supériorité sur les autres bêtes nous permet seulement de nous aviser, en certains instants de lucidité ou de dégrisement, que l’acte sexuel, par exemple, est une pantomime absolument grotesque.


(Et il m’arrive de faire passer par délicatesse pour une convulsion de plaisir des spasmes d’hilarité, d’ailleurs assez douloureux.)