mardi 24 avril 2018

3629

Nous n’avons qu’une conscience très incertaine et trompeuse de notre présence. Notre place dans le monde est rarement celle que nous imaginons. Nous sommes plus souvent des dupes et nous ignorons ce que nous sommes comme nous ignorons le moustique qui pompe notre sang alors que nous nous croyons engagés dans une partie de ping-pong.


Angot
Moix
l’angoix

Je ne vois entrer que des vieillards dans cette église pour la grand messe. On dirait plutôt qu’ils viennent assister aux obsèques d’une vague connaissance de toujours : Dieu.



[Un extrait du Désordre azerty, repris avec d’autres dans QWERTY Invectives (tous traduits par Peter Behrman de Sinéty), vient de paraître dans le Harper’s sous le titre Comic relief ]