jeudi 19 avril 2018

3624

Il y a ceux qui, en vieillissant, éliminent tous les toxiques, alcool, cigarettes, occupations futiles et, considérant que le temps qui leur reste est trop précieux pour être gaspillé, le consacrent aux exercices physiques et aux plaisirs de haute culture, et ceux qui au contraire abandonnent sans scrupules leurs dernières exigences et le soin qu’ils prenaient d’eux-mêmes, de leur corps et de leur esprit, parce que tout cela leur paraît à présent dérisoire et vain – or je ne me hasarderai pas ici à décider lesquels sont les sages.


Il n’y a plus de fées, plus de lutins, plus de licornes : il n’y a plus de légendes.


Il s’est vu mourir. Chose horrible, bien sûr, mais encore bien anodine pourtant quand on sait qu’ensuite il s’est vu inhumer.