samedi 31 mars 2018

3605

Il se haïssait au point de souhaiter mourir, et d’une mort lente et douloureuse, organe après organe. Il noya son foie dans l’alcool, il asphyxia de tabac ses poumons et, dans son cœur, il laissa naître et croître l’amour pour la capricieuse et dédaigneuse Zaza.


Le pompier pyromane s’est trahi : le feu grimpait derrière lui sur la grande échelle.


MOI  – 4x7… ?
SUZIE – Pourquoi tu me demandes ça alors que tu le sais très bien ?!