vendredi 30 mars 2018

3604

Au Moyen Âge, siècles de misère, de froidure et d’épidémies, j’étais pour ma part bien aise de n’exister point, je me la coulais douce encore dans l’abri des limbes sous le joug terrible des monarchies absolues, les campagnes de Napoléon me furent épargnées et les deux guerres mondiales dévastèrent le monde sans troubler nullement la paix de mon néant – et je devrais redouter celui qui m’attend au terme de ma vie ?


Et si l’ennui était la seule forme accessible de la sérénité ?


L’écrivain est privilégié. En ces temps de censure, de moralisme, de politiquement correct, lui au moins, il peut encore tout dire – puisque personne ne l’écoute.