mardi 20 mars 2018

3594

Le rat est organisé, il a ses parcours, ses circuits. Il n’hésite pas à annexer à son réseau certaines de nos galeries, certains de nos tunnels, tandis que nous ne savons pas profiter des raccourcis qu’il s’est aménagés, notamment entre la bibliothèque et la cave.


Après avoir déjà infligé à la page blanche tous ces barbarismes, il la retourne vraisemblablement pour l’enculer.


Il était impératif que je sois le soir même à 300 km d’ici et, plutôt que de recourir aux services de la SNCF, il m’a paru nettement plus sûr de sauter dans un train de fourmis.