vendredi 16 mars 2018

3590

Bientôt, quand nous aurons quelque chose à dire, empêchés par la tyrannie de la bien-pensance, la nouvelle censure morale et toutes nos respectueuses frilosités, nous n’aurons d’autre ressource que de citer des auteurs morts, libres et péremptoires, irréductibles… quoique : un jour prochain, le révisionnisme exhumera leurs os pour les mettre en fagots.


La chute est sans douleur, plutôt grisante, c’est le contact avec le sol qui est brutal. On se munira donc d’un parasol plutôt que d’un parachute.


Rotation et révolution ne secouaient sans doute pas assez le monde. Le tourniquet de cartes postales achève de nous étourdir.