jeudi 22 février 2018

3568

J’ai percé en regardant Agathe le secret de ces longues heures passées à lire dans l’enfance, que l’on ne revivra plus par la suite. C’est qu’alors nous lisons étendus sur le ventre – position de lecture la plus confortable, véritable plongée dans le livre, immersion totale dans l’encre de ses pages, jusqu’au jour où notre corps trop raide remonte à la surface et se tourne sur le dos : ce ne sera plus jamais pareil.


Houellebecq est cet écrivain que l’on a envie de démolir face à ses admirateurs et de défendre face à ses détracteurs, ce qui éclaire un peu son cas.


Elle a su attendrir les ravisseurs de sa fille et obtenir sa libération en leur faisant savoir que la malheureuse petite, inscrite depuis quatre ans au Conservatoire, oublierait tout son piano si elle restait encore deux jours sans jouer.