mercredi 22 novembre 2017

3476

Tous les lauriers pour Gene Kelly et Debbie Reynolds dans Singin' in the rain, et même pas une mention au générique pour le sorcier cherokee qui durant tout le tournage, derrière le plateau, exécutait la danse de la pluie.


La lune n’est peut-être que la meule où le loup aiguise sa plainte.


Le pied sur le coffre d’osier, la guitare en appui sur la cuisse, mille et mille fois dans le couloir pour ses enfants qui s’endormaient il chanta ces chansons qui me restent en mémoire avec le souvenir moins vif d’une ou deux colères, jamais on ne perd son père.