mardi 8 août 2017

3376

Or soudain, la profonde dévotion des Siciliens a su toucher mon âme endurcie et ranimer en moi une très ancienne ferveur – je l’ai comprise et, par 40°, désormais, je ne rate pas non plus une occasion de me recueillir dans la fraîcheur des églises, enviant même la piété supérieure de la grenouille du bénitier.


Des feux sauvages courent sur les monts des Madonie, mais l’eau est rare et souvent on préfère les laisser tranquillement paître l’herbe sèche.


Puisque notre corps tombe en cendres, notre âme qui monte au ciel ne peut être qu’une fumée légère.