mercredi 28 juin 2017

3347

Or on ne demande pas à un escabeau de savoir faire le grand écart.


Excellente opération. Tout bénéfice. J’ai lâché la proie – petite forme terrorisée, blessés, aveuglée par la lumière – pour l’OMBRE.


C’est absurde. Dès que tu quittes ton fauteuil, c’est pour te mettre en quête au travers de mille avanies, mille embêtements, mille besognes, d’un autre fauteuil.