vendredi 12 mai 2017

3300

Comment expliquer l’attirance irrépressible de l’insecte nocturne pour la lampe, alors qu’il reste tout le long du jour dans son secret abri, effrayé par la lumière ? Serait-ce à dire que l’ampoule allumée par le génie humain est pour lui une merveille plus remarquable que le grand soleil de Dieu ?


Cet égocentrique n’est plus que l’ombril de lui-même.


C’est faux. Le taureau ne perçoit pas la couleur rouge, ni celle de la muleta ni celle du sang qui jaillit à gros bouillons de son échine après l’estocade. Il ne s’est rien passé.