vendredi 28 avril 2017

3286

Voici un fort beau cactus, avec un grand bras levé, l’autre ouvert en coude sur le côté, semblable à un valseur invitant à la danse : – Madame ?


Ce paysan de l’île se frotte les mains. L’année sera bonne. La goutte de pluie a chu juste sur son champ.


Et le soir, malgré la douche, quand nous nous couchons, se déposent sur le drap blanc du sable noir, des cendres, des grains de lave et parfois même de lourdes pierres grêlées de trous qui s’éboulent mystérieusement de nos corps rompus.