mercredi 12 avril 2017

3270

Le visage et le torse de la belle étaient déjà à demi dégagés du bloc de marbre brut. Je cherchais alentour un sculpteur : personne. Et pourtant, la hanche à son tour commençait à saillir de la pierre. Je m’approchai et j’entendis alors la femme murmurer, d’une voix un peu rocailleuse encore : – Struggle for life…


Un accent de forêt, c’est ainsi que Suzie appelle l’accent circonflexe.


Le tyran et la harpie domestiques ont les yeux humides : ils fêtent aujourd’hui leurs noces d’or.