vendredi 31 mars 2017

3258

Il y a de pimpantes maternités, il y a de jolies écoles, il y a de belles universités, il y a des boîtes sympas, il y a d’agréables hospices et il y a de charmants cimetières – il faut avoir la chance de bien tomber, c’est tout.


Je n’avais jamais vu un saule pleureur aussi énorme. Quel chagrin ! On aimerait savoir ce qui s’est passé.


Tout le malheur de l’homme vient d’une seule chose, et c’est que ses semblables ne sachent pas demeurer en repos dans leur chambre.