samedi 21 janvier 2017

3189

(Exclamations, regards admiratifs.)
 Je joue les modestes. Mais enfin, c’est vrai, c’est vrai, il faut tout de même le faire. C’est audacieux. Et courageux. Pas sans risques, en effet.
(Mes filles m’ont vu lâcher mon guidon.)


MÉLINE, 4 ans – Je ne sais plus compter très bien vers la fin.


– Quatre cordes, c’est peu mais encore bien gênant pour faire sauter les crêpes, dit Pierrot en fracassant sa mandoline sur l’angle du four.