mardi 10 janvier 2017

3178

Quand le sanglier est trop bas sur pattes pour atteindre le heurtoir de la porte du presbytère, le fer à repasser du diable se couvre de mousse et de lichen.


Tout ce qui traîne dans les jupes du vent servira à boucher les trous dont l’acné a criblé les joues des balles et des boules.


Plutôt n’importe quoi en effet que les mots en quinconce des livres brochés sur des foies de veau.