jeudi 22 septembre 2016

3068

Lorsque le requin attaqua, prenant sa planche pour un phoque, le surfeur se félicita d’avoir quant à lui confondu sa planche avec un crocodile.


Toutes ces vagues de courbettes et de révérences ont poli les arêtes et les angles de ce chef-d’œuvre aujourd’hui bien émoussé.


Comme nous nous tournions le dos – furieux, amers, dégoûtés –, nos fesses en profitèrent pour sympathiser.